Communication world

29 mai 2016

De l'importance de tenir ses engagements

Entreprises, il est important de tenir vos engagements que ce soit envers vos clients, des prospects ou un autre public.Ne pas tenir ses engagements entraîne une mauvaise image de votre entreprise, une image qui s'imprime dans les esprits.

Partons d'un exemple réel : j'ai été contacté par un cabinet RH dont le fond de commerce est de récupérer les CV non retenus par les entreprises et les proposer à d'autres de leurs clients pour recontacter le candidat qui, ainsi, ne reste pas avec une mauvaise image de l'entreprise qui n'a même pas pris la peine de répondre à sa candidature. On est tous passé par l'expérience recherche d'emploi un jour et on sait à quel point c'est énervant de ne pas recevoir de réponse.

Donc cette entreprise s'engage à recontacter les candidats et à répondre à leurs messages sous 72h.

Ce cabinet RH m'a proposé un poste d'office manager très intéressant. Je reçois le message vendredi soir, je passe mon week-end à peaufiner ma candidature et à répondre aux questions-type genre "quelles missions préférez-vous", "quelle type de structure", etc..

Et j'envoie le mail de réponse lundi matin en attendant donc une réponse sous 72h comme stipulé dans le mail envoyé par l'entreprise. Pas de réponse mardi. Pas de réponse mercredi. Pas de réponse jeudi. Pas de réponse vendredi... J'envoie donc un mail de relance vendredi en fin d'après-midi et on me répond que le poste a été pourvu avant même que mon mail soit réceptionné...

Donc entre vendredi soir 18h et lundi matin 09h, une candidate avait été choisie alors même que l'entreprise venait de m'envoyer le mail pour me proposer le poste. Déjà je trouve ça limite.

Ensuite, pour une entreprise qui recycle les CV et qui répond soit-disant sous 72h, j'ai du les relancer moi-même après 5 jours pour avoir une réponse.

Du coup, je garde une image très négative de ce cabinet RH. Et je ne dois pas être la seule.

 

 

Posté par moderngirl à 16:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


28 mai 2016

De l'importance d'investir dans un site spécial m-commerce

De l'importance d'investir dans une site spécial m-commerce ou comment perdre bêtement des parts de marché en ignorant le responsive design

Partons d'une situation concrète

Cette semaine, j'ai effectué des recherches sur de nombreux sites pour acheter des vêtements et des jeux d'éveil pour mon fils depuis mon smartphone. J'insiste bien sur le moyen utilisé : mon smartphone.
Le 1er site que j'ai visité pour les vêtements enfants : Auchan. Ayant déjà effectué des achats de vêtements, je connais leur qualité et surtout leur rapport qualité-prix. J'étais donc prête à acheter les yeux fermés les pyjamas et t-shirts dont mon garçon a besoin. Seulement voilà, d'un le site n'est pas optimisé pour le m-commerce (ce n'est pas le seul). De deux, impossible d'effectuer des achats cette semaine à cause de nombreux bugs : le moteur de recherche interne renvoie sur " page not found" (or je sais précisément ce dont j'ai besoin, pas envie de perdre mon temps), idem pour l'accès à mon compte qui se solde par un "page not found". Quand je fais la remarque à Auchan via leur compte Twitter, on me demande si j'ai accès à un ordinateur. Bah oui mais non. Quand je suis en déplacement ou que j'ai tout simplement pas envie d'allumer mon PC, j'aimerais pouvoir acheter tranquillement via mon smartphone.
Résultat, j'ai acheté chez Vert Baudet qui dispose d'un site dédié au m-commerce avec un moteur de recherche efficace. Certes, cette enseigne est plus chère qu'Auchan mais je peux faire mes achats tranquillement depuis mon smartphone et j'ai des newsletters régulières sur leurs promotions.

Prenons un autre exemple : Natures et Découvertes. Là aussi je connais leurs jeux d'éveil pour enfants, notamment leurs jouets basés sur la méthode Montessori et j'étais prête à acheter. Mais deux problèmes majeurs : l'inefficacité de leur moteur de recherche et l'ergonomie du site qui me renvoie systématiquement au début de la page de recherche quand je clique sur un produit qui m'intéresse puis que je retourne sur ma recherche principale. Et ça c'est un très gros problème.
Résultat j'ai acheté les jouets sur amazon.

Je pense qu'il est temps pour les marques de réaliser qu'un site mobile est un grand atout qui améliore l'acte d'achat et que le responsive design est le minimum vital pour continuer d'exister face à la concurrence.

 

Pour appuyer mes propos, quelques chiffres sur le m-commerce en 2015

 

Chiffres m-commerce france 2015

Source http://www.ecommercemag.fr



19 juillet 2014

Cours "Les clés pour devenir Community Manager" sur Openclassrooms : résumé partie II & III

Pour lire le résumé de la partie I : cliquez ici

 

La deuxième semaine du cours "Les clés pour devenir Community Manager" a porté sur la méthode EcPaRe : "Ecouter – Parler _ Répondre"

EcPaRe

Il est important de voir si ce que l’on fait fonctionne via des indicateurs : nombre de vues, partages, like, comment, réponses sur forum, trafic entrant sur le site et provenant des publications

ATTENTION : Les indicateurs doivent être en rapport avec la fonction du community manager qui ne peut influer sur le C.A par exemple

Quels sont les indicateurs ? 

 

  • Outils de statistiques

Rôle : important pour connaître provenance des visiteurs (pays) et comment ils arrivent sur le site (moteur de recherche, message facebook, twitter), anciens/nouveaux visiteurs, mots-clés

Sur FB : connaître portée publications (like, partage, comment)

  • Outils de veille

       -   en temps réel : questions et réponses immédiates

Moteurs de recherche généraliste, moteurs de recherche presse (pickanews), socialmention (dédié réseaux sociaux), boardreader (dédié forum)

      -   automatisés :

Google alertes, alerti

 

La 3ème semaine a porté sur la prise de parole sur les réseaux, sur comment assurer sa présence

Tout d'abord, l'intervenant a souligné l'importance d'être présent sur différents réseaux (youtube, Twitter, FB, Instgram), etc... Même s  on n'a pas de contenu à apporter sur tous ces réseaux, au moins s'inscrire pour bloquer son pseudo

Il a ensuite identifié 3 types de communautés : influence, partage, collaboration

 

COMMUNAUTE INFLUENCE

Principe de la communication descendante relayée : créer contenu intéressant et ludique qui sera diffusé et partagé

  • Obj :

- assurer une présence (recherche notoriété)

- positionnement

- prospection

  • Outils :

Site web, présence et publication sur réseaux

  • Attente vis-à-vis des internautes :

Partage, recommandation contenu, like, RT

 

 

COMMUNAUTE PARTAGE

Trouver un endroit sur lequel des gens sont en train de parler d’un sujet, s’insérer dans ce sujet

  • Obj : gérer image de marque (ce que les gens pensent de moi) en prouvant expertise et gérer sa réputation
  • Exemples :

B2B : Intervention forum sur sujets techniques

B2C : livetweet twitter autour d’une émission de cuisine

  • Outils :

Veille pour trouver ses communautés (en amont, bien définir sa cible)

Publication contenu (blog, page FB, forum, twitter) : écouter, corriger et transmettre bon message

 

COMMUNAUTE DE COLLABORATION  

  • Obj : Créer sa propre communauté participative autour de sa marque, son produit, pour que les gens puissent échanger et participer

Pas possible pour tout le monde, nécessaire d’être marque connue, légitime

  • Outils :

Foums, wiki, groupes FB, blog participatif, plateformes privées

  •  Rôle : animation, modération, donner légitimé, manager les utilisateurs

 

Posté par moderngirl à 10:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

30 juin 2014

Cours "Les clés pour devenir Community Manager" sur Openclassrooms : résumé partie 1

Le cours "les clés pour devenir Community Manager" vient de débuter sur OpenClassrooms avec une première partie générale sur la définition du webmarketing, l'identification des différents profils des internautes : ceux qui cherchent, ceux qui participent et ceux qui surfent ainsi que les différents outils pour attirer et surtout CONVERTIR ses cibles. Le community management est un de ses outils qui vise la cible des visiteurs "qui participent".

community management

 

Le cours insiste sur la nécessité d'être présent sur les réseaux sociaux car, de toute façon, les gens parlent, le web est écrit par ses utilisateurs ("User Generated Content") alors autant être présent, faire de la veille pour prévenir les bad buzz

Un passage très intéressant du cours s'attarde sur les risques encourus par les entreprises qui sont absentes des réseaux sociaux :

  1. La concurrence prend votre place
  2. Crise de communication possible : absence de veille, impossible de prévenir risques de bad buzz
  3. Passer à côté de ses cibles : perte de C.A
  4. Vous n’entendez pas vos clients : risque de mauvais feedback, pas de droit de réponse
  5. Veille inexistante sur l’entreprise, les concurrents, son marché, ses produits
  6. Vous n’optimisez pas votre référencement

Et le cours finit sur le community management dont l'objectif est la gestion de la présence et de la réputation de l'entreprise sur les réseaux sociaux et la méthode EcPaRe du community manager : écouter (veille), parler (création et publication contenus) et répondre (dialogue, conversation, animation)

 

 

21 mai 2014

Apprendre à coder en HTML & CSS en autodidacte

On le sait tous, l'informatique c'est l'avenir. De nombreux métiers voient le jour pour répondre aux nouveaux modes de communication, aux nouvelles habitudes de consommation, aux avancées technologiques, etc....

Social media manager, community manager et bien d'autres fonctions n'existaient pas il y a quelques années et un tas de nouvelles fonctions liées à l'informatique verront le jour dans les années à venir. L'informatique devient incontournable. D'ailleurs, les hommes politiques l'ont bien compris et envisagent d'apprendre aux enfants à coder, une matière qui sera tout aussi indispensable que l'apprentissage des langues étrangères.

Le fait de ne pas avoir suivi de cursus informatique n'est, pour autant pas pénalisant, car il existe de nombreuses formations - notamment les Moocs (massive online open courses) - qui permettent d'apprendre en autodidacte et d'avoir une certification par la suite.

Quand on parle de MOCC en informatique, on pense tout de suite à http://fr.openclassrooms.com/, qui propose de nombreux tutoriels pour apprendre les languages informatiques. J'ai commencé à apprendre en autodidacte le HTML & le CSS via leur tutoriel "Apprenez à créer votre site web avec HTML5 et CSS3", un tutoriel clair et complet qui m'a permis de créer une maquette de site assez rapidement. Je vous montre le résultat après 3 demi-journées à lire, comprendre et appliquer le cours.

site test

J'ai appris les languages HTML& CSS, j'ai appris à créer le squelette du site avec HTML avec différentes sections pour bien structurer ma page, à faire la mise en page avec CSS (police, couleurs, disposition, etc...), j'ai appris à réaliser le menu de navigation, à entourer mes textes avec des bordures, à insérer des images, etc...

J'ai volontairement choisi de faire quelque chose de très épuré, en organisant avec des blocs ("sections" dans mon code) mais j'aurais pu faire un site plus chargé avec une couleur de fond, plusieurs images, etc... Mais pour le moment, je préfère apprendre, comprendre, appliquer petit à petit plutôt que me lancer dans des trucs archi-graphiques ultra-compliqués où je vais m'emmêler dans mon code.

Pour le moment, j'en suis à la partie 3 du tutoriel et je commence le TP "construire un site pas à pas".

En complément, je me suis inscrite sur CodeAcademy.com Comme son nom l'indique, ce site a pour objectif de nous apprendre à coder. Ce site me permet de "réviser" ce que j'ai appris grâce au tutoriel d'Openclassrooms. Ce site fonctionne via différents exercices. On vous donne un modèle à suivre, on vous explique la procédure pour faire telle ou telle chose et ensuite, vous avez des exercices pour vous entraîner et vous tester. Le principe est bon mais je trouve le tutoriel d'Openclassrooms plus complet et aisé à appliquer. Le fait d'avoir plusieurs exercices devient vite fatigant et je n'aime pas apprendre de façon "morcelée". Parcontre, le gros avantage de ce site, c'est que vous "gagnez" des badges quand vous réussissez vos exos, ce qui est très bon pour la motivation et pour montrer que vous savez faire les choses.