Après avoir pris des mesures pour obliger les chinois à utiliser leur vrai nom sur les sites de micromessagerie et donc censurer tout forme d'anonymat sur internet, la Chine frappe de nouveau en censurant cette fois Sina Weibo, site de microblogging hybride entre Facebook & Twitter, souvent considéré comme l'équivalent chinois de Twitter. Ce site très populaire qui compte 90 % de parts de marché passe sous le coup de la censure avec l'instauration d'une permis à points qui permettra de contrôler les contenus et de s'assurer de la bonne conduite des internautes.

Concrêtement, chaque internaute disposera d'un permis à points comprenant 80 points. Si la conduite de l'internaute se révèle inappropriée, ce dernier perdra des points. Sont considérés inappropriés les actes qui incitent à la rébellion, qui contribuent à l'instabilité sociale, qui expriment des revendications ou qui appellent à des manifestations, qui vont à l'encontre de l'harmonie et de la souveraineté de la nation, etc...

Pour récupérer leurs points, les internautes devront participer à des "activités promotionnelles" dont le contenu n'est pas précisé...


Pour vous montrer l'ampleur du phénomène Sina Weibo, voici quelques informations en images :

Sans titre

Sources :

Un "permis à points" sur les Réseaux sociaux chinois, Le Monde

Comment on twitte en Chine, Digimind

Sina Weibo to introduce ‘user contract’ on May 28 as China’s microblog crackdown continues, the next web