Le 13 Février, Arte a diffusé un doc sur l'homosexualité qui m'a paru très original car il posait la question de savoir si l'homosexualité est innée ou acquise. J'étais trop crevée par ma journée de travail pour voir ce doc jusqu'à la fin mais j'en ai vu quelques morceaux car je ne n'avais jamais imaginé que l'homosexualité pouvait être innée. Et pourtant les scientifiques s'affrontent pour déterminer si elle est innée ou non..

Ce qui m'a marqué dans de documentaire, c'est le passage sur la réaction des nazis face à l'homosexualité. Les nazis enfermaient les homosexuels dans les camps car, d'une part, ils mettaient en danger l'expansion du Reich (pas de natalité) et d'autre part, les nazis pensaient que l'homosexualité était une maladie contagieuse. Les homosexuels étaient ainsi considérés comme des dégénérés et envoyés dans les camps où les nazis expérimentaient la castration croyant que les testicules étaient l'origine du mal car supposément elles sécrétaient des hormones féminines. Ainsi l'ablation des testicules permettait la suppression de la "tumeur".
Flippant, hein ?

Donc voilà dommage que je n'ai pas eu l'occasion de voir l'intégralité de ce doc mais pour moi, l'homosexualité est acquise, elle dépend des (mauvaises) expériences que l'on a de l'autre sexe et elle dépend également de l'environnement familial, de l'ouverture d'esprit de l'individu...

Quelques articles pour ceux ou celles qui souhaitent en savoir plus :

http://www.doctissimo.fr/html/sexualite/mag_2000/mag0623/se_1853_homosexualite_origines.htm

http://homoedu.free.fr/article.php3?id_article=65

http://www.narth.com/docs/innate-fr.html

http://www.psychomedia.qc.ca/qfr31.htm

Je trouve que la question du déterminisme par les gènes est très important, il suffit de voir la polémique créée par les propos de Nicolas Sarkozy qui dit que si les personnes se suicident, c'est qu'elles ont une fragilité héréditaire en elle ou encore que l' on nait pédophile... Je trouve qu'il se contredit, car si tout est affaire de déteminisme alors pourquoi promouvoir les idées de travail et de persévérance puisque certains ont la paresse dans leurs gènes. Cette idée de déterminisme m'inquiète puisque cela suppose que la personne est condamnée et cela peu importe ce qu'elle fait... Dans ce cas, personne ne peut s'en sortir, autant mettre fin à ses jours tout de suite.