"Alors que les internautes consacrent une part toujours plus importante de leur temps libre à surfer sur les réseaux sociaux, Regus, premier fournisseur mondial d’espaces de travail flexibles, a réalisé une étude sur plus de 17 000 contacts sur leur utilisation dans les entreprises. Le constat est sans appel : la proportion des entreprises françaises à séduire de nouveaux clients via les réseaux sociaux a augmenté de 10 points entre 2010 et 2011.

"En 2010, 33% des entreprises françaises étaient parvenues à séduire de nouveaux clients via les réseaux sociaux. Cette proportion a atteint les 43% cette année."

 

"En ce moment la blogosphère est particulièrement agitée et surtout très partagée au sujet de Google+ : il y a ceux qui n’y croient pas, et ceux qui attendent de voir. Il faut dire que depuis le lancement de sa plateforme sociale (Google lance sa plateforme sociale unifiée Google+), Google peine à convaincre, même si les équipes avancent dans la bonne direction. Force est de constater qu’au fil des années, Google s’est éparpillé et qu’ils payent maintenant le retard accumulé sur le volet social. Qu’importe, même si ça n’a pas été officiellement confirmé, Google+ est au coeur de la stratégie de Google et je suis intimement convaincu que son succès est assuré."

 

"Malgré les efforts des entreprises pour se montrer sur les réseaux sociaux, les consommateurs privilégient les critiques rédigées par leurs pairs, d'après une étude Nielsen publiée récemment en s'appuyant sur les chiffres du « Social Media Report » de Nielsen et McKinsey pour le troisième trimestre 2011."

 

"La majorité des marques a beau s'afficher sur les principaux réseaux sociaux comme Facebook et Twitter, l'étude montre que les consommateurs préfèrent s'informer sur les nouveaux produits en consultant les critiques rédigées par leurs pairs.
La majorité (63%) des utilisateurs de médias sociaux ont désigné les "notes des consommateurs" comme leur source préférée pour obtenir des infos sur un produit ou un service. Viennent ensuite les "critiques des consommateurs", qui sont la source préférée de 62% des membres des réseaux sociaux."

 

"Cette méthode dont vous avez déjà probablement entendu parlé a, quelque soit le contexte, pour objectif de permettre de poser l’ensemble des questions relatives à une problématique dans l’optique de la résolution de celle-ci. La méthode QQOQCCP permet d’avoir une vue générale et globale d’une situation. Dans le cas du Community Management, elle peut permettre le traitement des interactions et la gestion de celles-ci."

 

"Suivre et mesurer les performances d’une campagne marketing online est devenu primordial pour bon nombre d’entre nous. En mesurant les performances de chaque campagne, vous êtes en constant apprentissage et pouvez ainsi améliorer la compréhension de votre cible, sa manière d’interagir avec vos différents points de contact et les messages que vous diffusez."

 

"Plutôt jeune, ce porte-parole des marques né avec le web 2.0, à la fois fouineur rigoureux, animateur truculent et ambassadeur sérieux, ajoute à ses aptitudes rédactionnelles des compétences techniques et un goût prononcé pour le partage d'informations Blogueur à titre personnel, il occupe ses fonctions en agence ou en entreprise et sert d'interface entre les internautes et les annonceurs."

"Tous inscrits sur les réseaux sociaux... Et tous méfiants. Selon le baromètre de la confiance des Français dans le numérique, réalisé par l'Idate pour l'Association de l'économie numérique (Acsel) et la Caisse des Dépôts qui sera publié aujourd'hui, 85 % des Français sont inscrits sur des réseaux sociaux, mais seuls 35 % ont confiance en ces derniers. Et ce sont les questions de vie privée qui préoccupent le plus les internautes : 48 % d'entre eux citent comme risque majeur l'accès à leur vie privée par des inconnus sur les réseaux sociaux, et 33 % un tel accès par l'entourage professionnel."

 

"Le célèbre raccourcisseur d'URL Bit.ly vient de lancer une nouvel outil de recherche social en version beta, ouvert aux titulaires de comptes Entreprise. Il propose aux utilisateur une analyse prédictive des tendances de recherche, basée sur les URL raccourcies partagées via Bit.ly, notamment pour les aider à mieux gérer leur réputation en ligne, ou encore à renforcer leur veille info."

 

"Les utilisateurs du réseau social Google+ pourront bientôt utiliser des pseudonymes. C'est ce qu'a indiqué, jeudi 19 octobre, Vic Gundotra, l'un des responsable du groupe du moteur de recherche, lors d'une conférence à San Francisco. M. Gundotra a également indiqué que Google+ s'ouvrirait aux développeurs d'applications tierces. En autorisant les pseudonymes, Google revient sur sa position initiale. Peu après le lancement de son réseau social le groupe avait interdit l'usage des pseudonymes, dans les conditions d'utilisation du service

 

s sont souvent présentés comme des leaders d’opinion susceptibles d'influencer les consommateurs, et intéressent de fait marques et agence. 92 % des blogueurs interrogés acceptent les sollicitations des marques ou de leurs agences de communication. D’ailleurs, 86 % des blogueurs ont déjà participé à une action, ou un événement, organisé par une marque ou une agence, et 73 % d’entre eux les relaient sur leur blog. L’Etude réalisée par Vecteur d’image conforte l’idée que les stratégies d’influence digitale et de communication web ont intérêt à intégrer les blogueurs.

 

L'observatoire SAS / IDC des médias sociaux en France a pour objectif de mieux appréhender la réalité des médias sociaux dans les stratégies de relation client des entreprises françaises. Il repose sur deux enquêtes conduites simultanément au premier trimestre 2011 par IDC :

- Une enquête réalisée auprès des Directions Marketing et Communication en France de 124 entreprises de grande taille ayant de nombreux clients (Business to Consumer essentiellement)

- Une enquête conduite auprès d'un échantillon représentatif de 800 internautes français adultes